Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les Touristes

  • : Cap sur le Nord
  • Cap sur le Nord
  • : Seb et Clément, deux ornithos, partent découvrir la Scandinavie à pied. Le point le plus septentrional d'Europe est leur objectif.
  • Contact

Recherche

7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 15:28

        On est pris en stop a Kuusamo mardi soir par un jeune d´une vingtaine d´années, la première personne de moins de 30 ans a nous prendre ( on allait finir par croire que les jeunes finlandais étaient tous plus farouches qu´un élan...).

Bref ce mec cumule trois boulots pour s`en sortir: barman et coursier pour deux compagnies différentes... y a pas que chez nous que c´est la merde!

Sur le tableau de bord de son camion trône un des rares emblèmes francais de Finlande, un gars bien de chez nous:

 

kuusamo 1415

 

 

Après avoir livré son colis a la station de ski de Ruka (où il reste encore de la neige), il décide de faire 40 km de détour pour nous emmener jusqu´à l´entrée du parc national d´Oulanga.

 

Sur la route, on voit brièvement un groupe de 16 cygnes chanteurs et notre premier lagopède des saules. Les rennes domestiques sont partout maintenant.

 

En arrivant sur le parking, on est accueillis par une bécasse des bois qui nous survole. On se trouve un coin sympa au bord d´un lac pour passer la nuit. Il pleut toute la nuit et toute la matinée, du coup on en profite pour faire la grasse matinée.

 

On part vers 13h00 pour une rando de 18 km avec nuit en refuge a mi-route. La forêt est splendide, de la vrai taïga ancienne par endroits, rajeunie par les incendis à d´autres endroits. La Oulangajoki et ses affluents creusent de petites gorges fort jolies au milieu de ces immensités forestières.

 

kuusamo 1432

 

Les densités d´oiseaux sont faibles mais les rares observations sont toujours intéressantes. On croise deux groupes de mésangeais imitateurs dont une famille très coopérative qui ne se soucie guère des randonneurs passant a moins de 5m dans la plus grande indifférence.

 

Un jeune tout juste volant:

 

kuusamo 8048

 

Un adulte:

 

kuusamo 8144

 

Seb dans le feu de l´action:

 

kuusamo 8026

 

On arrive au refuge par un pont suspendu:

 

kuusamo 1428

 

Là encore, les finlandais sont au top de l´organisation. refuge grand luxe 15 places avec poêle a bois, réserve de bois coupé, toilettes sèches, gazinière et tout ca gratuit et en libre accès. Le mieux c´est que tout le monde réspecte les lieux.

 

kuusamo 1482

 

kuusamo 1484

 

Après un bon gros repas de pattes sauce tomate, on part pour une petite ballade du soir et là grosse surprise. on assiste à un festival de gélinottes des bois avec au moins 6 chanteurs sur une toute petite surface.

 

kuusamo 8169

 

kuusamo 1452

 

On trouve quelques pieds de Calypso bulbosa, une orchidée rare des régions boréales. C´est l´emblême du parc:

 

kuusamo 8237

 

On rentre au reffuge et on discute  un moment avec Jaarvi, un prof de compta qui fait le circuit de l´ours (la rando la plus réputée du pays, 80 km dont la moitié dans le parc).

 

Ce matin, on termine la rando, nombreux paysages de gorges:

 

kuusamo 1494

 

kuusamo 1490

 

Lors d´une pause casse-croûte, on observe un groupe de 20 cygnes chanteurs en migration vers le nord, 3 jaseurs, deux harles piettes et un pic tridactyle qui ne se laissera pas photographier. Un peu plus loin, une femelle de gélinotte couve au bord du sentier mais s´envole a notre passage...

 

Depuis, on a passés le cercle polaire et nous voilà donc en Laponie, a Salla.

Prochaine étape, le parc national de Pyhätunturi et les gorges de Kitinen.Le beau temps est enfin revenu, on va en profiter a fond.

 

A+

Repost 0
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 16:26

Dimanche, on est  pris à 130 bornes de Kussamo par Matti, un gas bien sympa au volant de sa Volvo, première qui daigne s´arrêter pour nous prendre en stop. Celle-ci affiche 637 000 km au compteur, pour un moteur d´origine ! Clément bave...

Bref, Matti nous emmène chez lui pour consulter internet, au bout de 10 minutes, lui et Kazu, sa femme, nous proposent de rester pour la nuit. Tapis rouge, on test le sona, on prend une bonne douche, on lui file un coup de main pour monter ses fenêtres. on se couche après un bon repas. Le lendemain matin, Matti nous dépose sur la route pour notre prochaine étape.

 

kuusamo 1307

 

Un grand merci à eux pour leur acceuil !

 

 

 

 

Lundi matin, on part donc de Kuusamo pour monter au sommet de Livaara, près de la frontière Russe. Il faut faire 20km sur une piste pour accéder au pied de Livaara. Très peu de voitures empruntent cette piste, il va falloir marcher ! Après 15 km, et quelques pauses sympatiques, un finnois nous prend enfin, et nous dépose au parking du début de randonnée.

 

 

Tourbière sur la route, où niche courlis corlieux, goélands bruns fuscus, goélands argentés, goélands cendrés, sternes pierregarin, vanneaux, bécassines, chevalier sylvain, bergeronnette printanière thumbergii:

 

kuusamo 1308

 

Chevalier sylvain:

 

kuusamo 1320

 

Bergeronnette printanière thumbergii:

 

kuusamo 1338

 

Il ne reste plus qu´1,5 km et 250m de dénivelé pour atteindre le sommet. Une heure plus tard on pose nos sacs de 25kg au sommet (qui culmine tout de même à 467m :-)). On est morts mais la vue est saisissante, on a enfin une vue d´ensemble des lacs et des forêts, des immensités finlandaises et russes. On comprend pourquoi il reste des ours.

 

kuusamo 1347

 

Seb au bout du rouleau:

 

kuusamo 1346

 

On était partis pour se coucher tôt, mais la chance en a voulu autrement. Clément est parti faire son besoin du soir, et revient en courant à la tente, haletant... " je viens de voir un robin à flancs roux"

On attrape le matos photo, et c´est parti pour une heure d´obs de folie ! On contact 4 chanteurs, dont un sera particulièrement coopératif.

 

kuusamo 1399

 

Une heure d´obs mais non sans efforts... on se bat contre les moustiques toujours aussi voraces:

 

kuusamo 7969

 

On retourne voir la vue depuis le sommet... et non pas de coucher de soleil, même à 23h!

 

kuusamo 1414

 

On se couche heureux comme des gamins, on met le réveil tôt pour en profiter, mais la pluie nous autorisera une grâce matinée...

 

On se lêve donc sous le brouillard et la pluie, on redescend de la montagne. En chemin, on croise deux ornithos belges qui nous rammènerons à Kuusamo après leur ballade. Entre temps, Clément est parti faire son besoin du matin, et revient en courant au parking, haletant... " je viens de voir un bruant rustique !" Mais cette fois la chance ne permettra pas à Seb de l´observer. On vois aussi de la Gélinotte des bois, un Grand Tetras, des Chevaliers sylvains, notre premier Pygargue (un Sub-ad mon cher Romain D.R.), premiers Sizerins, Courlis corlieux... Une obs lointaine de castor, et de nombreux lièvres variables.

Sur la route du retour, les Belges font un arrêt au bord d´un lac. Ils mettent la repasse à Bruant nain, un mâle vient se percher à quelques mètres, mais on est les deux seuls à le voir...( cèst la 115ème espèce d´oiseau du voyage !)

 

On est donc dans la bibliotèque de Kuusamo, on part demain pour le parc national d´Oulanga !

 

Au fait, on a changé la taille des photos, ca doît être mieux comme ca !

 

à bientôt !

Repost 0
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 21:56

On repart en stop de Parikkala, ca marche de mieux en mieux, on met 3 jours pour faire 600 km et arriver ce soir a Kuusamo.

 

Stop en forêt:

 

avant-de-partr 1298

 

On traverse des immensités forestières par des routes toutes droites. Les panneaux nous rappelent la présence de l´élan que l´on a toujours pas vu.

 

avant-de-partr 1296

 

Stop à la ville où le choucas des tours nous accompagne:

 

avant-de-partr 1300

 

avant-de-partr 7495

 

Ferme typique finlandaise en bois peint:

 

avant-de-partr 1301

 

Un endroit sympa ou on a passé une nuit et où on a fait de belles obs depuis la tour d´observation de Kontioahti (cygne chanteur, hiboux des maraism chevalier aboyeur...)

 

avant-de-partr 1281

 

On aura été pris en stop par plusieurs finlandais qui ne parlent que finnois, d´autres speak english à la perfection, un russe, un journaliste italien complètement barré qui change de cap toutes les 10 minutes. D´une manière générale, le stop marche bien mieux en montant au nord. Les jeunes ne nous prennent jamais, nous regardent d´un air haut en accélérant comme des débiles dans leur BMW, nous lancent parfois des fucks par la vitre. Heuresement on garde le fight! Des oiseaux sympas sur la route, comme un labbe parasite en migration au milieu de la forêt!

 

La suite au prochain épsiode!

Repost 0
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 21:26

Le bus nous pose a Parikkala, on a faim, on pic-nique au bord d´un lac (original...) et là une rousserolle des buissons chante et une femelle de grèbe jougris couve dans les roseaux a quelques mètres de nous.

 

On demande la route de la réserve à un tip qui promène sa poussette. C´est le sosie officiel du "Duc" dans "The Big Lebovski". Il nous l´indique, on y va pour 5 km de marche. Au bout de 500m une voiture s´arrête, c´est le Duc qui nous emmène direct là bas et nous file de l´eau. Sympa.

 

La place de camping "sauvage" est au top de l´organisation, on regrette de ne pas avoir eu des merguez d´Olivier!

Les scandinaves savent faire la fête en pleine nature: total respect du lieu, hache, scie et bois coupé a disposition, bien rangés dans une cabane.

 

avant-de-partr 1270

 

avant-de-partr 1273

Comme tu peux le voir mon cher Robinson, la grillade est une institution ici aussi et on ne rigole pas avec le barbecue: foyer sur dalle en béton avec aérations pour le tirage, cheminé pour l´évacuation de la fumée, grille amovible anti-cramage de doigts, rondins pour s´assoire avec fente pour transport facile... manque plus que le bar! Et tout ca en accès libre.

 

On part visiter la réserve et là c´est la folie, on ne nous a pas menti, c´est le meilleur spot ornitho du pays avec 250 espèces observées dont 70 nicheuses (on en a vu que 63).

 

On va pas faire la liste mais quelques ambiances du soir:

Alors qu´un grèbe esclavon nous passe a quelques mètres, chante un coup, la colonie de mouettes rieuses et pygmées alarme, un balbuzard nous survole et va pêcher sur le lac. Au même moment, un couple de grue chante dans le marais. Tout ca sur fond sonore de butor étoilé, bécassines des marais et râles d´eau chanteurs. On suit le balbu, il choppe un poisson, et part ravitailler. Une bécasse croule au loin...... Waow!

 

Grèbe jougris ( 10 couples sur le site):

 

avant-de-partr 1157

 

Mouette pygmée ( plus de 100 individus,colonie en cours d´installation)

 

avant-de-partr 1204

 

avant-de-partr 7697

 

Sterne Pierregarin (un couple a établit son reposoir sur sur le toit d´un observatoire et se laisse approcher a quelques mètres)

 

avant-de-partr 1212

 

avant-de-partr 7567

 

avant-de-partr 7767

 

 

Cygne chanteur ( 3 couples dont un niche juste en face d´un observatoire)

 

avant-de-partr 7646

 

Phragmite des joncs (plus de 200 couples sur le site!)

 

avant-de-partr 7659

 

Le matin on observe les passereaux qui nichent dans la forêt de trembles proche:

 

Roselin cramoisi

 

avant-de-partr 1265

 

Rossignol progné:

 

avant-de-partr 7872

 

Gobemouches noir:

 

gob

 

Un site vraiment génial que l´on conseille a tous ceux qui visitent la région!

Repost 0
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 20:50

Après une dur nuit dans l´aéroport on galère dans les correspondances de bus pour Kotka. On arrive a Kotka vers 12h, premier pic-nique au pied d´un immeuble, au bord d´un lac. C´est une ville industrielle bien moche, on a hate de se casser d´ici mais le stop ne marche pas, il pleut, on prend un bus pour faire 15 km et sortir de la ville.

 

Là on attend plus de 2h mais ca vallait le coup, Riitta, une femme géniale nous emmène jusqu´à Lappeenranta. On discute beaucoup pendant le trajet, elle parle un anglais aussi nul que le notre. Une fois arrivés elle nous fait visiter sa ville, nous montre les bords du lac Saimaa, le plus grand de Finlande. Sur le port, un concours de sculpture sur sable vraiment impressionant. Puis elle nous paye un café et démarche tous les clients sur le parking pour trouver quelqu´un qui va dans notre direction. Bingo et on part pour Imatra où on passera la nuit.

 

avant-de-partr 1022

 

On essaie de se faire aux noms finnöis, en fait c´est facile: Clément fait son premier caca dans la forêt finlandaise derrière ce panneau: :-)

 

avant-de-partr 1017

 

Imatra c´est sympa mais c´est une zone pavillonaire de la taille de Paris Intra-muros. On galère pour en sortir et trouver un coin où planter la tente. En marchant le long de la rivière, on fait des obs sympas de harle bièvre et de goélands cendrés.

avant-de-partr 1062

 

avant-de-partr 1033

 

Clément approche même un couple de canards siffleurs qui broutent dans les pissenlits a quelques mètres.

avant-de-partr 1098

 

On mange au bord de la rivière, premières attaques de moustiques, tranquille pour l´instant. Et première frustration,un rapace nocturne s´envole d´un jardin arboré a quelques mètres, on ne le revera pas...

avant-de-partr 1099

 

Le lendemain, 31 mai, on se réveil dans un petit bois et ses habitants sont sympas: pic à dos blanc, rousserolle des buissons et grive litorne (l´oiseau le plus commun du Sud Finlande)

avant-de-partr 1100

 

avant-de-partr 7465

 

avant-de-partr 1107

 

On commence le stop après une heure de marche pour trouver  la direction de Joensuu, on se met sur une brettelle d´accès a une voie rapide. Au bout d´une demi-heure un flic habillé en tectonik viens nous demander nos papiers, nous emmène au commisariat proche et on repart après vérifications mais il nous interdit de faire du stop a cet endroit qu`il juge trop dangereux. On est å 12 km de la frontière russe...

Comme le reste de la ville est impropre au stop, on prend un bus pour Parikkala.

 

Sur la route, au milieu d´un paysage massacré par l´exploitation forestière, dans un pin, a 20m de la route, une superbe chouette lapone se toilette. Deuxième frustration avec les rapaces nocturnes, on est en bus au milieu de la taïga, on ne peut pas s´arrêter. Grrr....

Repost 0
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 09:37

Et salut, tout vas bien pour nous, le magazinier de la bibliothèque de Kontiolahti nous prete son ordi perso pour 10 min.

Sinon, déjà de superbes ambiances, on vous mets des photos dès que l´on peut.

Repost 0
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 00:01

Bon et bien on est partis de chez Clément en milieu d´aprem en voyant notre dernier milan royal avant un moment! 16h a l´aeropot de lyon, ca commence mal, on nous confisque nos bouteilles de gaz et Clément oubli sa carte d´enregistrement au guichet! On vol au milieu des nuages, dans un ciel orageux magnifique jusquà Copenhague ou une courte escale nous permet de voir nos premiers oiseaux scandinaves: corneille mantelée, crecerelle et goeland cendré.

 

On décolle a bord d´un 737 en direction d´Helsinki. Coucher de soleil long et magnifique au dessus de la Baltique, le soleil disparait vers 23h locale. Au crépuscule on apercoit enfin les paysages finlandais ou les lacs se perdent dans les forets ou les forets dans les lacs, on sait plus bien!

 

Méga louse de l´espace en débalant nos sacs, on nous a volé notre unique bouteille de pinard et notre bon St Nectaire a pris très cher. Mais il est encore en vie! Il est 1h10 et l´aéroport est désert. On dort quelques heures ici avant de prendre le bus de 4h00 pour Katka.

avant-de-partr 1011

 

avant-de-partr 1015

 

A bientot pour l´aventure

Repost 0