Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Touristes

  • : Cap sur le Nord
  • Cap sur le Nord
  • : Seb et Clément, deux ornithos, partent découvrir la Scandinavie à pied. Le point le plus septentrional d'Europe est leur objectif.
  • Contact

Recherche

20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 12:43

On part le 3 juillet du sud du Varanger en direction de Båtsfjord. Comme d'habitude, sous une météo très capricieuse... Un allemand qui vit dans le coin nous prend en stop et passe un bon moment à nous parler de l'hiver ici. On peut lire la terreur dans ses yeux quand il nous parle du vent glacial qui déferle les jours de tempête sur le plateau qu'on traverse. Il nous dit que l'hiver dernier, 3 jeunes sont morts de froid en essayant de s'engager sur la route pourtant fermée à cause du vent... Il nous laisse au carrefour des routes de Båtsfjord et de Berlevåg... il pleut, le vent froid balaye la tundra... on se caille trop pour rester sur place et on fait du stop en marchant, emmitouflés dans nos blousons. On voit un groupe de 34 oies des moissons qui fait route vers le N et on entrevoit un bécasseau violet entre les gouttes. On est pas mécontents quand un mec s'arrête pour nous déposer à Båtsfjord, dans une baie abritée. Il nous conseille d'aller visiter un café sympa a Syltefjord... ça tombe bien, c'est notre route et vu la pluie qui tombe, on a pas grand chose de mieux a faire!

 

On franchit donc la porte de ce café pour se retrouver dans une ambiance bien particulière! En effet, Vidal, le propriétaire des lieux a construit ce café seulement avec des matériaux trouvés sur la plage, et notamment des troncs flottés déposés ici par la mer. Vidal est artiste, il vend ici des peintures sur pierre. 

 Syltefyord (2)

 

Il nous propose très vite de nous louer une "cabin" mais on lui fait comprendre que les prix norvégiens sont innabordables pour nous. Il nous répond alors qu'il a les chambres les moins chers du pays et que ce café, c'est pour son plaisir et pas un gagne pain et qu'il peut donc pratiquer les prix qu'il veut en fonction des clients... il nous propose donc la cabin à 7 euros la nuit! Vu le temps dehors on accepte sans broncher. On passe notre soirée dans ce café a discuter avec lui et ses 3 stagiaires estoniennes. Clément test le stylo en plume de pygargue:

 

Syltefyord (3) 

 

Le lendemain, la météo est encore pire, une bonne tempête, une de plus... On décide de patienter encore un peu ici et on reste donc là toute la journée. Vidal nous montre des tours de passe-passe, des casse-têtes, des jeux d'équilibre et nous raconte plein d'histoires géniales. C'est un peu l'après-midi "Père castor raconte nous une histoire". Puis il nous dit qu'il nous laisse la cabin gratuitement pour autant de temps qu'on veut si on arrive à tenir en équilibre sur nos 10 doigts. Clément a relever le défit et on gagne donc deux nuits supplémentaires! On va faire un ptit tour pour s'aérer et on se rend compte qu'il reste un petit tas de neige à 10m d'altitude, dans une carrière... normal on est le 4 juillet!!! Le vent est vraiment fort, on rentre se mettre au chaud. Le soir il nous invite à déguster du saumon sauvage cuit au feu de bois, un vrai délice!

 

Syltefyord (22)

 

Syltefyord (4)

 

Le jeudi 5 juillet, au réveil, il fait enfin beau!!! On part donc pour la journée en direction de la colonie d'oiseaux marins de Syltefjord, à 3h30 de marche du village. En route, on passe au bord d'un petit lac sympa:

 Syltefyord (5)

 

Des bruants des neiges nichent dans les environs: 

 Syltefyord (10)

 

Le paysage est très minéral et les pierres sont recouvertes d'un magnifique lichen qui a pour particularité de ne pousser que d'1 mm tous les 20 ans:

 

Syltefyord (19)

 

On atteint la colonie en milieu de journée. S'était il y a quelques années la plus importante colonie d'oiseaux marins d'Europe avec 140 000 couples de mouettes tridactyles. Aujourd'hui il ne reste que quelques milliers de couples de mouettes, tout en bas des falaises, quelques rares couples de guillemots et pingouins et surtout la colonie de Fous de Bassan la plus septentrionale d'Europe qui compte 750 couples.

Syltefyord (18)

 

Syltefyord (16)

 

Syltefyord (11)

 

Les nids des Fous sont confectionnés avec tout ce qu'ils trouvent en mer et surtout des morceaux de filet de pêche...

 Syltefyord (17)

 

Ce site est par contre l'un des meilleur pour observer les pygargues. On y a vu jusqu'à 43 individus voler en simultané!!!

Quelques photos:

 Syltefyord (6)

 

Syltefyord (7)

 

Syltefyord (14)

 

Syltefyord (13)

 

Syltefyord (12)

 

On trouve un nid avec un gros jeune:

 Syltefyord (15)

 

Un aigle royal viens se joindre quelques instants à un groupe de Pygargue:

 Syltefyord (8)

 

On repart en direction du café en soirée. En ratrapant le bord du fjord, on voit un chalut où les marins trient le poisson et jettent les déchets à la mer, ce qui attire un énorme groupe de 3500 mouettes tridactyles qui se nourrissent derrière le bateau:

 Syltefyord (20)

 

Le paysage est une fois de plus très sympa:

 Syltefyord (21)

 

Et on voit pour la première fois de notre voyage la Lune! Elle nous avait manquée! Il ne fait pas nuit pour autant...

 Syltefyord (23)

 

Le lendemain il fait 20 degrés et un petit vent du sud chaud à notre réveil! Mais ça ne dure pas longtemps et en milieu d'après midi on repart avec le temps pourri habituel. On dit au revoir à Vidal et ses stagiaires et on quitte le café avec un client Finlandais qui nous emmènera jusqu'à notre prochaine étape.

 Syltefyord

Partager cet article

Repost 0
Published by capsurlenord - dans Varanger
commenter cet article

commentaires