Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Touristes

  • : Cap sur le Nord
  • Cap sur le Nord
  • : Seb et Clément, deux ornithos, partent découvrir la Scandinavie à pied. Le point le plus septentrional d'Europe est leur objectif.
  • Contact

Recherche

2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 14:39

Après Hornøya, on file en direction d´Hanmingberg. Petit arrêt à Smelror pour tenter de revoir le bécasseau rousset trouvé la semaine dernière mais rien... Un membre du CHN Norvégien nous apprend qu´il s´âgit de la deuxième mention pour le Finnmark! Pas mal!

 

Un mec nous emmène jusqu´à Persfjorden. On recroise Steve et Hellena, deux allemands rencontrés jeudi dernier à l´office de tourisme, pendant le déluge. On échange nos obs sympas et on repart chacun de notre côté. Le temps est ensolleillé mais le vent glacial, pas mal d´embruns mais ca fait déjà tellement de bien de voir le soleil! Ca nous remet la pattate:

 

 Seb et Clément - Persfyorden

 

Une fois de plus les paysages sont au top, les monts rocheux à la géologie tortueuse se jettent directement dans la mer:

 

 Persfyorden

 

Persfyorden

 

On observe un mâle d´Arlequin plongeur, découvert par des ornithos locaux il y a une semaine environ (5è donnée norvegienne) mais il reste loin... en compagnie d´un mâle immature d´eider à tête grise et d´un gros groupe de harles. Petite virée nocturne dans les monts rocheux mais pas grand chose si ce n´est un merle à plastron et un bécasseau de Temmink.

 

Seb - Persfyorden

 

Le lendemaim matin... gris, vent fort. Un vrai temps norvegien quoi!!!! Cette fois, l´arlequin est en compagnie de quelques hareldes boréales qui se nourrissent sur le bord du fjord. Y a plus la lumière d´hier soir mais quand même faut avouer que cet oiseau est magnifique!

L´arlequin est au canards ce que l´harfrang est aux rapaces nocturnes, ce que Django Reinhart est au jazz manouche, ce que Bob Marley est au reggae, ce que Brassens est à la chanson francaise, enfin ce que le picon est à la bière: le petit bijou de la famille en quelques sortes!

Une vrai peinture:

 

 Arlequin plongeur

 

Harelde boréale:

 

 Harelde boréale

 

On continue vers Hamningberg où on se ballade dans un paysage très minéral:

 

 Hamningberg

 

On ne vois pas grand chose là non plus, deux bruants des neiges passent en vol, un plongeon à bec blanc très lointain... et la pluie arrive une fois de plus (pendant qu´on écris ces lignes, dehors, une drache phenomenale deferle sur le port de Vardø, une de plus...).

 

Quand ca va pas, y a chocolat! En effet, on dévalise les stocks nationnaux de chocolat, francais bien sur! C est le même prix qu´en France alors on en profite:

 

Quand ca vas pas, y a chocolat !

 

Cette nuit avait lieu le marathon annuel entre Persfjorden et Hamningberg, et bein ils ont courru sous la pluie. Pourtant, une des organisatrices qui nous prend en stop nous dit qu´ils courrent de nuit car la météo est souvent meilleure... raté pour cette fois!

 

Hamningberg, c´est un petit village pitoresque, perdu au fond d´une route en cul de sac de 35 km depuis Vardø. Un ancien village de pêcheurs aujourd´hui transformé en village "touristique". Toutes les maisons sont des "cabins" ou "summer houses". Les propriétaires habitent pour la plupart à Vardø et viennent ici le week-end. La route pour venir est fermée de septembre à mai et le seul moyen de se rendre à Hamninberg l´hiver c´est la moto-neige. Ici comme sur toute la côte du Varanger, les ancien blockhaus allemands trônent sur chaque sommet en bord de mer. Quand on vois les conditions météo estivales ici, on peut imaginer ce que les soldats enduraient l´hiver. Surement une des pires punition pour un bidasse allemand que d´être envoyé surveiller la frontière russe ici! Mais le temps fait son affaire et les forteresses en béton se délabrent petit à petit...

 

 Hamningberg

 

Dimanche 01 juillet... reveil 12h00... toujours ce temps de merde!!! On prend la route de Vardø:

 

 La très belle route d´Hamningberg

 

Un mec nous prend en stop jusqu´à Sandfjord. Il a habité 3 ans entiers à Hamninberg... le dernier  à avoir vécu à l´année ici... chapeau!

 

On visite la Sandfjorden reserve. Un petit air de val d´Allier avec cette rivière qui méandre sur un lit sableux:

 

 Hamningberg

 

Mis à part un immature de faucon gerfaut, ici aussi c´est calme...

 

Puis un autre gars nous emmène jusqu´à Vardø. On parle de beaucoup de chose en route. Il bosse au radar de l´armée qui dommine la petite bourgade. Il est né à Hamningberg, à l´époque où il y avait encore de la vie! On parle de l´UE, il nous dit que les Norvégiens sont bien contents de ne pas être dans l´UE quand ils voient ce qui se passe en ce moment, que c´est trop de contraintes pour eux. Il nous parle de l´économie locale en nous montrant le terminal pétrolier du port. Il nous dit qu´un pipeline arrive directement de Russie ici et que deux compagnies utilisent le port: la Norvégienne "Startoil" et la francaise "Total". Il nous lâche un petit "Oil is money for us". On comprend bien d´où viens l´argent de la Norvège!

 

Il nous lâche dans le centre. L´Hurtigruten (= l´express côtier) fait halte dans le port. Ce ferry mondialement connu fait la liaison entre tous les ports de Norvège, de Kirkeness à Oslo. Une des croisières les plus réputée du monde. Le bateau est vraiment imposant, surtout dans ce tout petit port! Mon cher Julien, je sais pas si le capitaine de ce bateau s appel Georges mais en tout cas il doit sacrement avoir la classe... il doit en faire rêver des menageres!

 

Hurtigruten

 

Puis on retourne pour la nuit en direction du nord, dans la réserve naturelle de "Barvikmyran og Blodskytodden". Le soleil reviens enfin... mais les moustiques attaquent (on est jamais tranquille dans ce pays!). On passe quand même une super nuit dans le tout nouvel observatoire, à observer les plongeons catmarins chanter et parader (15 couples!).

 

Barvikmyran og Blodskytodden

 

Barvikmyran og Blodskytodden

 

Quelques hareldes, des milouinans, des cygnes chanteurs etc... et un renard roux qui se fait sévèrement attaquer par un labbe parasite:

 

 

 

Aujourd´hui retour vers Vardø. En route on trouve un nid de buse pattue avec deux jeunes:

 

 Buse pattue - Varanger

 

Le couple viens nous voir d´un air inquiet.

Le mâle:

 Buse pattue - Varanger

 

La femelle:

 

 Buse pattue - Varanger

 

On observe aussi des bécasseaux de Temmink et une jeune alouette haussecol.

 

Puis ce midi on va boire un coup dans le très célebre "Nordpol". Le plus vieux pub de toute la moitié nord de la Norvège. Un endroit magnifique où on imagine aisément les générations entières de marins qui sont venues user le zinc du vieux comptoir. C´est surement pas ces deux là qui nous contredirons:

 

 Nordpole pub, Vardø

 

On croirait presque sentir une vieille odeur de poisson et de tabac froid... notre imagination surement.

 Nordpole pub, Vardø

 

Nordpole pub, Vardø

 

Polo, Morgan, Charlo et les autres, je crois qu´on a trouvé votre scène pour jouer les "15 marins" jusqu´à plus d´heure. Dommage, on était les seuls clients...

 

Nordpole pub, Vardø

 

Un "Grand pinguin" empaillé (espèce disparue) trône derrière nous parmis les nombreuses déco un peu partout.

 

 Grand pingouin - Nordpole pub, Vardø

 

On part dans la foulée pour Nordfjord, de l´autre côté du Varanger. A bientôt pour la suite.

Partager cet article

Repost 0
Published by capsurlenord - dans Varanger
commenter cet article

commentaires

lucile 12/07/2012 23:50

Salut Seb!
Pouah! Voilà je me suis mise à jours j'ai regarder ton périple. c'est le paradis (pour toi!) là bas.
Les photos sont superbes. Je crois que si je faisais ce voyage ça serait pas pour observer les oiseaux, mais plutôt tous les pubs de la région...celui que vous nous montrez à l'air génial. Profitez
bien et bon courage. Lucile.

Morgan BOCH 09/07/2012 11:35

euh, et le arlequin c'est ce que la tchatcha est à la gnole non?
:-)
bisous les tontons!

Hyacinthe 08/07/2012 08:40

Salut Clément,

Apparemment il faut pas mal de courage et de volonté pour supporter pluie, vent et froid dans ce pays.
Ici, les températures font le yoyo d'un jour à l'autre entre 12°C et 30°C : hier 30°C aujourd'hui 12°C.
Malgré ce sale temps, vous avez fait de très belles photos. Sympa la vidéo avec les oiseaux et celle avec le renard.

En regardant google map, longer la côte ne doit pas être très évident, il y a pas mal de rentrées d'eau dans les terres tout le long du trajet.

Bonne continuation à vous deux pour votre périple.
A un de ces jours.

philippe du Mans 07/07/2012 16:58

je viens de découvrir votre site et votre voyage me semble bien...Comment dire?... chocolaté !!!
j'essaierais de venir vous voir de temps en temps !!!
bon voyage et bonnes photos !!!!!

Morgan BOCH 07/07/2012 11:36

putain j'allais le dire avant de lire la fin du commentaire!
une symphonie des 15 marins dans ce mieux: superbe!
manque plus que le vieux bill avec sa jambe de bois, boulottée par les termites